Festival d'Avignon, Spectacle #1: La Boîte (en)chantée

Publié le par Charlotte Cadorel

Festival d'Avignon, Spectacle #1: La Boîte (en)chantée

Comme pour tout, lors d'un festival, il faut commencer quelque part. Mon cher et tendre et moi-même avons décidé de choisir nos spectacles pour le Festival d'Avignon en nous basant sur les tracts qu'on nous a distribué (trop de choix, c'est un effort considérable, surtout pour les deux grands indécis que nous sommes). Mais pas pour cette pièce. Celle-ci, nous l'avons choisie pour son horaire, pour le fait que c'était un spectacle musical, et parce que le lieu de la représentation n'était pas loin de chez nous et du village Off (où nous avons récupéré notre carte Off pour les réductions).

Et je dois dire que nous n'avons pas été déçus !

Qui sont les acteurs du spectacle ?

Les principaux acteurs, ceux qui décident de la programmation du spectacle, ce sont les spectateurs ! Oui ! La représentation est coupée en plusieurs parties, durant lesquelles 4 chansons sont jouées. Ce sont les spectateurs qui décident quelles chansons ils veulent entendre, ce qui signifie que le spectacle n'est jamais le même à chaque fois (où alors, vous n'avez pas de chance !). La salle n'étant pas bien grande, le spectacle se fait en toute convivialité, et une sorte d'intimité s'installe entre les spectateurs et la chanteuse.

La chanteuse/harpiste s'appelle Clotilde Moulin. Elle compose également des chansons, qui sont proposées durant le spectacle (je n'ai malheureusement pas eu la chance d'en entendre). Durant la représentation, Clotilde incarne la harpiste d'une boîte à musique géante. Elle ne parle pas, mais est très expressive, et extrêmement touchante. En plus de jouer de la harpe à la perfection, et dans n'importe quel style musical, Clotilde a une voix enchanteresse. Elle nous envoute sur du Piaf, du Brassens, du Ferra ou même sur une reprise complètement loufoque et orgasmique (oui !) de Johnny fais moi mal de Boris Vian (à la harpe, il fallait le faire !). Vous pouvez en apprendre plus sur Clotilde Moulin sur son site internet, ici.

Le deuxième personnage de ce spectacle est un maître de cérémonie très (trop ?) enthousiaste, qui se permet d'effectuer de légers changements dans la programmation musicale. Théo Lanatrix, dans ce rôle, est très drôle, mais aussi touchant par sa maladresse. Il s'occupe également de la régie. C'est lui qu'on voit en premier, et dès ces premières paroles, on rit !

Le duo fonctionne à merveille, tant par le jeu des acteurs que durant cette dernière chanson bonus, ce Mistral Gagnant revisité, qui a été pour moi le moment le plus magique de ce spectacle.

Où se joue le spectacle ?

Vous pouvez aller voir ce spectacle musical magique au lycée Pasteur, rue du Pont Trouca (perpendiculaire à la rue Tiers).

La représentation dure 1h20, et a lieu tous les jours à 18h.

Pour plus de détails, rendez-vous ici

Ce que j'en ai pensé :

J'ai beaucoup aimé ce spectacle. L'ambiance de la petite salle (c'est la première fois que je vais voir un spectacle avec si peu de monde), le jeu des acteurs, le concept de la boîte à musique. J'ai rit, j'ai été émue, j'ai été transportée ailleurs. La voix de Clotilde associée à sa harpe est une merveille, et Théo est vraiment touchant par son enthousiasme débordant.

Je conseille ce spectacle si vous voulez passer un moment magique et oublier, le temps d'une heure, le monde réel et vos tracas !

Publié dans Festival, Spectacles

Commenter cet article