Mon premier Festival d'Avignon

Publié le par Charlotte Cadorel

Mon premier Festival d'Avignon

"Tu verras, Avignon, c'est une belle ville, super touristique... surtout en juillet"

On m'avait prévenue !

Dans ma tête, le Festival d'Avignon, c'était un peu comme les Accroche-cœurs (festival angevin de 4 jours qui réunit des artistes de rue en tous genres), mais x10 : 10 fois plus de spectateurs, 10 fois plus de spectacles, 10 fois plus de jours de représentation. En réalité, c'est plutôt x100.

Je dois vous avouer quelque chose : je n'aime pas la foule. Je me sens oppressée, et j'ai parfois peur de ne plus pouvoir respirer. La foule me fatigue. Mais durant le Festival, tout le monde est jovial, les gens sont sympa, on discute entre nous dans les files d'attente pour prendre nos places... Ce Festival m'a fait aimer les gens !

Alors oui, Avignon est une ville touristique, mais en hiver, c'est quand même bien mort... La plupart des restaurants sont fermés, les rues sont vides à partir de 19h, quand les magasins ferment. Les gens ne veulent pas sortir...

Et là, bam ! Juillet arrive ! J'ai été aux premières loges pour témoigner de la métamorphose. Avignon en juillet, c'est un patchwork d'affiches sur tous les murs, toutes les barrières, tous les théâtres (éphémères ou permanents), ce sont des escapades dans des endroits dans lesquels vous n'auriez pas voulu aller vous balader en temps normal ! Des rues bondées jusqu'à pas d'heures, des restaurants dans tous les coins...

À Avignon en juillet, les théâtres poussent comme des champignons à l'automne. Une salle de classe peut devenir une boîte à musique, un ancien centre de téléphonie une salle de spectacle tout public. Avignon compte en réalité une vingtaine de théâtres et salles de spectacle tout au long de l'année, contre près de 130 en juillet !

Il y a quelque chose de magique dans Avignon en juillet. Une symbiose entre les artistes et les passants. Si vous ne rentrez pas de vos balades en ville sans au moins 10 tracts, alors je vous salue pour votre aptitude à esquiver les quelques 150 artistes qui se trouvent sur votre chemin !

C'est vraiment une expérience que je vous encourage à connaître au moins une fois dans votre vie, même si vous n'aimez pas la foule. Au moins pour les spectacles, pour les artistes, pour le fun de l'aventure.

Le Festival en quelques chiffres :

129 lieux de festivité

26 pays représentés (plus la France et les DOM-TOM)

Un programme de 350 pages détaillant chaque pièce

Environ 1400 spectacles, et autant d'auteurs

Des représentations tous les jours de 7h à 23h30

1 village du Festival, qui accueille de nombreuses conférences, et où se tient tous les soirs un concert live à partir de 23h

Vous pouvez retrouver le programme complet du festival sur le site officiel : ici

ou gratuitement dans les points de vente (la Fnac, par exemple) ou près des théâtres partout en ville.

Il se présente sous cette forme

Mon premier Festival d'Avignon

Petits astuces pour payer un peu moins cher chaque spectacle :

BilletReduc, toujours le bon plan^^

La carte Off, qui vous donne 30% sur chaque spectacle, ainsi que des réductions auprès du Palais des Papes et du Pont d'Avignon, et autres musées de la ville... La carte Off est à 16€ et peut être récupérée dans plusieurs points de vente de la ville (le village Off, le point Off, l'Office de tourisme, entre autres).

Commenter cet article