Ma première traduction littéraire - La saga des Trois Royaumes, Tome 1: Les Habitants de la Lune

Publié le par Charlotte Cadorel

Pour mon grand retour sur le blog, j'ai décidé de vous parler d'une saga de 4 livres qui a connu un certain succès aux États-Unis, et dont j'ai eu la chance de pouvoir traduire le premier tome, Les Habitants de la Lune.

Dans ce premier tome, on découvre que l'humanité (les Américains, pour être plus précise) a été forcée de se réfugier sous terre pour survivre à la chute d'une astéroïde sur la planète. Cinq cents ans plus tard, les descendants des survivants sont toujours terrés dans les entrailles de la Terre, où une nouvelle société a été mise en place. Cette société est divisée en trois royaumes: le Royaume du Soleil, qui représente la classe supérieure, le Royaume de la Lune qui représente la classe moyenne et le Royaume de l'Étoile, les classes inférieures.

Dans cette société, Adèle, une jeune Habitante de la Lune de dix-sept ans, voit sa vie s'écrouler lorsqu'elle est témoin de l'enlèvement de ses parents, et qu'elle est elle-même enfermée à vie dans une prison pour jeunes délinquants, son seul crime étant d'être une fille de traîtres. C'est au sein de cette prison qu'elle fait la connaissance de Tawni et Cole, avec qui elle va tenter de s'échapper pour pouvoir retrouver sa famille.

De l'autre côté du spectre social se trouve Tristan, héritier à la présidence des Trois Royaumes, une vie qu'il tente de rejeter par tous les moyens possibles. Accompagné de son fidèle serviteur et ami Roc, il va s'échapper du Royaume du Soleil pour essayer de retrouver cette jeune fille vers laquelle il se sent irrésistiblement attiré, et tenter de trouver un sens à sa vie.

Mais les plans des deux personnages principaux vont se trouver chambouler lorsqu'un conflit d'une ampleur jamais égalée éclate au sein même des Trois Royaumes. Les personnages vont se croiser et se perdre tour à tour, et leur destinée s'en trouvera changée...

Mon ressenti

Bien que la base de l'histoire ne soit pas d'une originalité déconcertante (une société basée sur une système de classes plus ou moins riches, un président tout puissant, intolérant et misogyne, des rebelles cachés, une héroïne plus dure à cuire qu'elle en a l'air, un garçon sensé être du côté des méchants qui finalement est adorable, et j'en passe...), le livre a également bon nombre de qualités.

Les personnages ont tous leurs qualités et leurs défauts. En effet, aucun n'est réellement parfait, et c'est ce qui fait leur charme. On s'attache énormément à eux. Dès le début, j'ai aimé le sarcasme de Cole et d'Adèle, qui donne des situations assez comiques. Je suis tout de suite tombée sous le charme de Tristan, alors qu'il n'est pas forcément décrit comme un exemple de perfection par Adèle. Le fait que le livre soit écrit à la première personne permet aussi une empathie envers les personnages.

Le style d'écriture une des choses que j'ai préféré dans le livre: il est écrit à la première personne, mais sous plusieurs points de vue: celui d'Adèle et celui de Tristan. Ces deux points de vue permettent non seulement d'en apprendre plus sur les deux personnages, mais aussi de connaître le point de vue d'un personnage sur un autre. Si Adèle peut paraître assez antipathique par moment, Tristan réussit à la rendre sympathique, et vice versa (sauf que Tristan n'est jamais antipathique^^). Ce style d'écriture permet également de voir une même scène avec les yeux des deux personnages, et de connaître leurs sentiments respectifs. C'est assez intéressant.

Personnellement, je trouve l'histoire d'amour un peu tirée par les cheveux, bien qu'elle soit tout de même émouvante par moment. Le fait que les personnages soient attirés l'un vers l'autre (pas seulement par amour, mais également par une force plus grande, comme si c'était leur destinée) n'apporte pas grand chose à l'histoire, mais sans ça, Tristan n'aurait jamais cherché à retrouver Adèle... Ce n'est pas la partie de l'histoire la plus transcendante, mais j'ai quand même été émue quand les deux personnages se rencontre enfin... Cependant, certaines parties peuvent paraître un peu gnan-gnan...

Les personnages secondaires sont également très attachants, notamment Roc, mon petit chouchou. Sa relation quasi fraternelle avec Tristan est probablement la plus émouvante et la plus sincère de tout le roman (de toute la saga ?). Cole est un très bon personnage également, et Tawni parvient, comme Tristan, à rendre Adèle sympathique.

Si j'ai déjà beaucoup aimé ce premier tome, j'ai eu l'opportunité de traduire le deuxième tome (qui devrait être publié dans les semaines à venir), et la suite est encore mieux ! Les personnages sont plus poussés, l'action est omniprésente, et on comprend un peu mieux les enjeux du conflit. Si ce premier tome est plutôt une introduction des Trois Royaumes, des personnages et de leurs capacités, le deuxième tome est plus politique, mais il garde une part d'action... De nombreux secrets sont révélés dans Les Habitants de l'Étoile...

Si vous avez aimé lire Hunger Games, ce livre est pour vous ;)

Les endroits où le trouver

Malheureusement, La Saga des Trois Royaumes n'est disponible qu'en eBook, car David Estes a publié ses livres à compte d'auteur et n'est pas passé par une maison d'édition en France. Voici les différents liens où vous pouvez télécharger les livres:

Petite précision au cas où cela pourrait gêner certaines personnes: dans le chapitre 1, les tirets de dialogue sont mal formatés, mais dès le chapitre 2, ceci est réparé jusqu'à la fin du livre ;)

Publié dans Livres

Commenter cet article